Toujours Pampelune
Toujours Pampelune

Toujours Pampelune

Toujours Pampelune est la première BD de Jason que je lis et sûrement pas la dernière. J’ai vraiment adoré lire la BD et je trouve que Jason a une capacité à toucher le spectateur que j’avais rarement vu jusque là, et les légères touches d’humour de la BD la rendent d’autant plus plaisante à lire. La BD est divisée en 2 parties majeures : le séjour à Pampelune organisé par Hemingway (le personnage principal) avec des amis en 1929; puis la libération de Paris par Hemingway et d’autres soldats en 1944. Enfin, une très courte troisième partie montre Hemingway en train de se remémorer des souvenirs. Cette BD offre en plus une des fins les plus déchirantes qui soient au terme de la deuxième partie avec l’histoire d’amour entre Paul et Marie qui cesse d’une manière très triste et brutale, et qui m’a fortement ému. De plus, Jason utilise un procédé que je n’avais jamais vu auparavant et que je trouve génial : ne pas mettre la bulle de parole en entier lorsqu’un personnage s’approche d’une autre personne alors qu’elle est au milieu de sa conversation. C’est très intelligent et réaliste car lorsqu’on s’approche de quelqu’un qui a déjà commencer une discussion, on ne sait pas de quoi ils parlaient avant et on se saisit pas tout ce qu’ils disent.

Pour conclure je recommande vivement de lire cette BD car en plus d’être très plaisante à lire elle arrive à émouvoir le lecteur et à le marquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.